Yvanoph Karim Modérateur ABC du Web Karim Yvanoph WebMaster 3Alannet webmaster@abc-du-web.com BP 116 7080 Menzel JEMIL Gouvernorat de BIZERTE Tunisie Yvanoph www.abc-du-web.com 0021625332209
Retour à l'Accueil du Mode d'Emploi du Forum XWebDesignor ?
   Accueil   Aide Rechercher Tags Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: E-Commerce - Articles, Données, Bases MINIMALES dans XWD ?  (Lu 13721 fois)
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 813


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« le: Lun. 21 Juillet 2014 à 17:08:06 »

Comment travaille XWebDesignor avec nos Articles ? Comment XWD classe t-il nos précieuses données, nos images, nos Références, nos Textes et autres ?
AUTANT de questions très probablement restées sans réponses à ce jour, alors que pourtant tout PROfessionnel digne de ce nom devrait s'en inquiéter, ne serait-ce que pour optimiser ses résultats, tant en progression de Ventes, donc de Chiffres d'Affaire, le "pognon", "al flouz", le "gribish", l'argent, les finances quoi étant le nerf de la guerre, n'est-ce pas, autant que pour optimiser son Référencement, tout aussi indispensable pour aider la progression du précédent ? ? ?

Par ailleurs, je suppose, bien que personne n'ait posé LA question, que les lecteurs les plus assidus ont bien du noter que je professe de subdiviser, presque à outrance d'ailleurs, les "Catégories", ou Familles, dans la Gestion des Articles du Module E-Commerce d'XWD ?
De même en ce qui concerne les images, bien que déjà expliqué ici, qui doivent être incluses au MINIMUM de taille dans ce Module, tel qu'existant actuellement ?

Et, vous devez bien vous en douter, tout ceci n'est ABSOLUMENT PAS le fruit du hasard, ou pour m'amuser à créer quelques Paul et Mike, pardon, polémique, mais bel et bien le fruit d'une réflexion plus que aboutie depuis quelques années, "Admin" n'ayant JAMAIS donné quelque suite à mes remarques quant à quelques défauts constatés et révélés courant 2010... Dont le résultat a été de créer dès 2011 des [Composant]s à mes yeux INDISPENSABLES pour profiter au mieux de ce Module puisque je NE TIENS PAS DU TOUT à lâcher ce Logiciel, trop pratique pour beaucoup d'autres automatismes, que bien peu soupçonnent d'ailleurs je suppose aussi ?


Alors posons tout d'abord les BASES, sans lesquelles vous ne pourrez suivre la LOGIQUE INFAILLIBLE qui me permet d'argumenter mes raisonnements ?

Le tout tout premier fichier absolument indispensable que vous trouverez à la \Racine de vos Sites est le suivant :

EBusinessData.js,

qui, comme son nom l'indique, concerne le E-Commerce, pour la partie du début du moins, et tout spécialement les "data", données de Base, pour son complément ?
Entendre par "Données de Base" absolument TOUT ce qui concerne l'Entreprise, Coordonnées diverses, Régime Fiscaux, TVA, Coordonnées Fiscales, Bancaires, Moyens de paiement etc. ! C'est d'ailleurs le tout premier Fichier qu'iront mâter quelques Inspecteurs si...

Le deuxième est le :

EBusiness.js,

et comme son nom l'indique, il gère TOUT le E-Commerce, calculs, gestion de stock par exemple, limites imposées, bref, le MOTEUR du système ?

Le suivant sera le :

EBusiness.php,

qui, comme son nom l'indique fort bien aussi, gère TOUT le E-Commerce, mais la partie dite php, fonctions de dialogues entre la machine du Visiteur et le serveur du Site, à savoir recueil puis mises en formes des diverses données, tout cela avant de les expédier sous formes de courriels, tant à l'acheteur qu'au vendeur ? Les fameux "Invoices", entre autres ?

Enfin, le dernier et premier d'une normalement longue liste sera le ?

EBusinessCatData1.js


Ce seront donc ceux ci qui contiendront TOUTES nos Données concernant UNE Catégorie, Famille d'Articles ! ! ! Le premier portant normalement le Numéro 0 en JavaScript étant en fait le EBusinessData.js...

En effet, en ouvrant ce dernier, nous constaterons que les cinq avant avant avant dernières lignes contiennent la liste des Tableaux de Familles, donc les fameuses "Catégories" ?

Et dans chaque "EBusinessCatDataX.js", chaque ligne correspond à UN Article, avec tout ce que nous aurons mis comme données, voire des ' ' si nous n'avons pas rempli un champ ? Le caractère de séparation étant "cette fois ci" (Comme quoi pas de constante dans les données d'une partie du programme à une autre...) le trait vertical |, généré par AltGrd + 6 !


Je vous laisse "digérer" voire vérifier par vous même par FTP ces informations avant de vous dévoiler pourquoi et comment la suite ?


Bien cordialement, Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 813


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: Mer. 23 Juillet 2014 à 22:00:09 »

Vous avez donc compris qu'il y a quelques Fichiers généraux, qui gèrent l'ensemble des données, dont un qui gère les données Administratives, voire crée et gère les Fichiers de nos Données d'Articles ? Ceci suivant le principe UNE "Catégorie/Famille" d'Articles correspond à UN Fichier de Données, ne contenant que celles de cette Famille et RIEN d'autre ! ! !

Pour pousser plus loin, dix Articles, DIX lignes, cent Articles, CENT lignes...

Alors le contenu d'une ligne, c'est le genre ci dessous :

EB_items[7][16]="29|
Robe Pull Tina rouge|
10945R|
19.99|
En stock|
Indispensable cet hiver la petite robe pull col roulé rouge.<br>Forme près du corps.<br>A porter avec une ceinture (Vendue séparément) pour un look très fashion.<br>Matière : 80 % Viscose - 20 % Elasthanne.|
./JSCX_Zoom-V1_Robe_10945R.html|
0|0|0|||0|0||Vrai|||false|false|false";


(Cf. l'image ci dessous ouverte dans NotePad++ !)

Comme déjà expliqué, le séparateur de champ est le | soit AltGrd+6...
Et nous trouvons, dans l'ordre :

[7] = Huitième Famille/Catégorie, (COMPTER en JavaScript, 0 VAUT 1 !)
[16] = Dix sept Articles dans cette Famille, (Idem...)
29 = Vingt neuvième Article rentré dans l'ensemble des données, donc dans la Base de Données de XWebDesignor,
Titre,
Référence,
Position du stock,
Description, à noter la présence de <br> représentant des <Retour chariot>, renvois à la ligne,
Lien Html sur la Page dédiée à cet Article
etc.

NOTEZ AUSSI que vous n'avez PAS DU TOUT trouvé de "monImage.jpg", tout simplement parce que XWD nous remplacera ce texte très utile au Référencement par EB_29.jpg, qui ne veut plus rien dire... D'où un "false" dans la "Case" dédiée à cette Référence !

Tout le reste ne représente que des Valeurs qui ne nous intéressent pas du tout quant à la description, la mise en avant de notre produit ou Article ?

Alors, dit autrement, nous disposons d'un Titre, limité à trente caractères, à compléter soigneusement pour les moteurs de recherches inclus dans le Site ?
D'une Description, aussi longue que nous le voulons !

Et ... Et puis c'est TOUT ! ! !


Et bien "Pas de problème", allez-vous dire ? "Il suffit de rallonger la description"... Et de deux cents nous voilà rendus à quatre cents, sept cents à force de le reprendre pour obtenir un "truc super chiadé" ? Voire même mille pour quelques uns ? ? ?

Idée simple et efficace ? Apparemment, et pourtant, vous l'avez vu, ça "rougoie" de plus en plus...
Tout d'abord, les robots enregistreront les cent soixante premiers caractères, voire les deux cents SI il y a réel intérêt.
Le reste ? LU, car obligé pour aller lire la suite du Code, mais PAS retenu !

Alors réfléchissons plus loin ? Nous avons dix Articles, avec chacun une description ultra précise de cent cinquante caractères, soit, pour arriver au dernier lu, mille cinq cents ?

D'un autre coté, nous avons cent Articles, avec des descriptions de mille caractères, soit pour arriver au dernier lu ? Cent milles à lire ! ! !
Et, pas de chance, c'est le DERNIER qui passionne notre Visiteur. Soit, pour arriver à l'afficher, près de SOIXANTE SEPT fois plus de temps ?


Mais si nous avons la possibilité de subdiviser de telles descriptions en trois voire quatre fragments, tous accentués sur un point précis, nous allons obtenir QUATRE Fichiers et non UN, FACILES à trouver car il ne suffit de lire que UN chiffre pour l'identifier, mais surtout SURTOUT beaucoup plus RAPIDES à parcourir, donc MOINS de données à charger etc. ?
SANS OUBLIER que les robots en retiendront, EUX, trois voire quatre fois plus ? ? ? Bon pour le Référencement ça, n'est-ce pas ?


Et SI je me place comme Visiteur, il me plaira assurément BEAUCOUP PLUS de lire exactement ce que je cherche à savoir RAPIDEMENT, voire cliquer sur un onglet pour avoir d'autres renseignements, plus techniques, plus pratiques après une description simple et succincte mais  ACCROCHEUSE, que d'être obligé de FOUILLER un plâtra indigeste où je risque d'ailleurs de tout mélanger pour finalement partir voir ailleurs !


D'où, je le répèterais jamais assez, subdiviser les renseignements dans des SOUS Familles/Catégories, soigner absolument l'accroche, tant visuelle que textuelle, et JAMAIS d'images dans ce genre de "Base de Données" dont le nom est GASPILLÉ, HORS des Vignettes au poids RIDICULE ! ! !


A noter par ailleurs qu'une Mise à Jour de telles Tables ou Données sera toujours plus rapide que de GROSSES Tables, sans parler du risque de perte sur de gros Fichiers, alors qu'un petit sera toujours plus facilement sinon rapidement reconstitué ?


Bien cordialement, Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 813


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #2 le: Sam. 16 Décembre 2017 à 23:41:32 »

D'aucun se pose, benoîtement, la question du nombre maximal d' #Articles qu'il soit possible de gérer dans le #Module #E-Commerce d' #XWD ou #XWebDesignor ?


Et bien la réponse est ultra rapide, ILLIMITÉ ! ! !

En effet, la limite dépend de deux #Champs dans cette #DB... Celle impliquée par la Case "Référence", puis celle des #Catégories ?

Donc en ce qui concerne la première, elle est limitée à quinze #Caractères, et ma calculatrice m'a planté ! Ce n'est qu'un simple modèle, pas une comme celle d'un #Financier, donc au bout de quelques #Trillions en puissance...

RAPPEL :

Jusqu'à preuve du contraire, en #France nous avons vingt six lettres, les accentuées étant INTERDITES en #Informatique, soit entre les minuscules et MAJUSCULES déjà cinquante deux possibilités ?
Auxquelles nos pouvons ajouter - et _, soit soixante quatre avec les dix chiffres ?

Et bien 64 puissance 15, ça chiffre, très vite non en #Billions ni #Trillions mais bien plus ?

Juste pour exemple, 64 puissance cinq donne :

1 073 741 824,

puissance six:

68 719 476 736,

puissance sept :

4 398 046 511 104,

puissance quatorze :

4 398 046 511 104 x 4 398 046 511 104 soit 1 934 281 311 383 407e+25... Bah vi, ça coince ?

Ensuite, cette monstrueuse possibilité est démultipliée par le Nombre de #Catégories !
Et comme celui là est carrément illimité, les possibilités sont ... Quoi ? infinies...

En effet, comme déjà expliqué ci dessus, chaque #Catégorie est un #Fichier à lui tout seul, donc indépendant des autres, qui contient un #Tableau de #Tableaux etc. !
En clair, chaque Case d'un #Tableau peut renvoyer sur 256 Cases etc. ? Et comme une Case peut être un #Tableau... Il suffit "juste" de "splitter" à chaque fois et sélectionner l' #Argument voulu ?
Le principe élémentaire de la boule de neige quoi ?


Alors en finalité, je me pose bien des questions quant à être "limité" par "seulement" quinze #Caractères ?
Aussi j'irais bien lui répondre en posant LA question qui tue "Mais ... vous avez combien de #Trillions de #Trillions d' #Articles dans votre #Boutique, et vous vous en sortez" ?


 Youpiii Perfect ! Pété de Rires Plié de Rires Youpiii Perfect ! Pété de Rires Plié de Rires Youpiii Perfect ! Pété de Rires Plié de Rires, Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 813


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Mar. 02 Janvier 2018 à 17:30:03 »

 ... l'urgence à ce que j'ai pu comprendre à la lecture d'autres Publications sur l'ancien #Forum ?


Néanmoins, la première des choses qu'il est impératif de comprendre est que la génération de #Références, par qui que ce soit, doit suivre certaines règles MINIMALES de LOGIQUE !
Car, comme déjà expliqué, j'ai toujours préféré et de loin le mono-cylindre d'une #Mobylette au #V12 d'une #Jaguar ? Non pas parce que l'un soit plus facile à réparer, quoique le V12 en question nécessite seulement un peu plus de temps et surtout d'organisation (Quoique, QUI ici dans ce #Forum aurait déjà démonté puis réparé avec succès ce genre de moteur hors votre serviteur...), mais tout simplement parce que le risque de couler une bielle est douze fois moindre sur un simple mono-cylindre...

Dit autrement, en #Informatique, la saisie d'une #Référence à seulement cinq #Lettres et / ou #Chiffres présente déjà à elle seule les possibilités de 1 073 741 823 risques d'erreurs ! Un MILLIARD !
HEIN ? Quoi ? Ah bon, ce chiffre ne se divise pas par 64 ? Hé... BIEN SÛR "pôv C.N", la solution suivante représente LA bonne #Référence pardi ! ! ! Et là ça donne bien 64 puissance cinq tiens, pffff... Il ne peut y avoir QUE les ILLOGIQUES pour faire ce genre de réflexion STUPIDE, et qui n'ont RIEN à faire dans le #Monde théoriquement LOGIQUE de l' #Informatique ? A noter qu'uniquement en #Chiffres, nous arrivons à un Nombre nettement moindre puisque de seulement 9 998 risques d'erreurs...

Alors je vous laisse imaginer les dégâts et pertes de temps que peut potentiellement générer une #Gestion avec des #Références à QUINZE unités ?

D'ailleurs en ce qui me concerne, et jusqu'à preuve du contraire, je n'ai JAMAIS vu dépasser des #Gestions avec des #Références à plus de dix, dans le milieu de l' #Automobile comme dans l' #Avionique, toutes #Marques et tous types pièces détachées confondus ?


Allez, dans le même genre, la plus terrible #Référence #Mondiale, OMNIPRÉSENTE ABSOLUMENT PARTOUT, est bien le #Code-Barre ?
Et oui, et de surcroît, ce fameux #Code #EAN est assez puissant pour générer les #Références de TOUS les produits dans le #Monde avec SEULEMENT DOUZE #Chiffres ! Puisqu'il n'intègre même pas les #Lettres, et est suffisant pour le #Monde ENTIER...

D'autant que, à bien y réfléchir, ça va plus loin ? En effet, générons un #C-B (Code-Barre) pour un #Article et supposons que notre #Colisage en contienne 24 ? Puis une #Palette aux #Normes #EU cinq par couche, sur dix couches avant filmage ?
Il est donc évident que chaque #Article présentera son propre #C-B, mais les #Colis en auront déjà un autre différent ? Il n'est pas question de coller VINGT QUATRE étiquettes de #C-B tout autour... Quant à la #Palette, là encore PAS QUESTION d'en coller 1 200 ? ? ? Donc un NOUVEAU #C-B...
Et oui, comment croyez vous que font les Services des #Douanes partout dans le #Monde pour identifier en peu de temps de contenu de chaque expédition ou réception, pffff... Puis vérifier en cas de doute ?


Donc, pour ceux qui veulent un peu s'instruire et comprendre comment sont gérés des détails d'intendance ?

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Code-barres

ou

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Code-barres_EAN

Ah bon, un #C-B contient TREIZE #Chiffres ? Et bien OUI, mais SEULEMENT les douze premiers sont exploités ! Alors à quoi sert le dernier ? Et bien ce n'est qu'une Clef de contrôle, qui permet de vérifier s'il ne s'agit pas d'un FAUX ! Une simple application de la #Loi de #Luhn, tout bêtement, avec un #Poids de 3 dans ce cas, sans plus... Si besoin j'expliquerais !


Bref, il est donc évident que sortir puis travailler avec des #Références à DIX SEPT #Caractères relève purement de l'inconscience NOTOIRE, comme le sont hélas pas mal de #PORCgrammeurs... Car entre les risques d'erreurs de saisies, la longueur rajoutée à chaque ligne de #Code dans les #Catalogues, voire l'encre et l'énergie gaspillées à chaque #Impression etc., il faut bien reconnaître "aimer" POLLUER INUTILEMENT ?

En conséquence, la toute première chose intelligente à faire serait de faire prendre conscience à ces personnes de leur débilité flagrante, voire carrément les licencier et remplacer par un personnel FIABLE et réellement LOGIQUE ? Déjà fait virer pour moins que ça...

Et, si réellement impossible de faire des choses SIMPLES et empreintes de BON SENS, voir s'il y a quelques possibilités ? Et de fait, il y en aurait une, mais jamais encore testée à vrai dire...


Alors à voir si le besoin persiste ? Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
Tags: E-Commerce Gestion: Articles Gestion: Données Image: Gestion base de données 
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines
Soutenir Yvanoph par un Don ?
Boréal - V 1.0 by Yvanoph | Sitemap
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.117 secondes avec 20 requêtes.