Yvanoph Karim Modérateur ABC du Web Karim Yvanoph WebMaster 3Alannet webmaster@abc-du-web.com BP 116 7080 Menzel JEMIL Gouvernorat de BIZERTE Tunisie Yvanoph www.abc-du-web.com 0021625332209
Retour à l'Accueil du Mode d'Emploi du Forum XWebDesignor ?
   Accueil   Aide Rechercher Tags Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: OFFRE CARBURANT pour voiture...  (Lu 9794 fois)
gb87
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 247



Voir le profil WWW
« le: Jeu. 26 Mai 2016 à 17:27:18 »

Bonjour, bonjour,

C'est un #Limousin qui vous le dit : par les temps qui courent n'hésitez pas à rouler en vraie Limousine, c'est pas trop cher par rapport à un paquebot, çà ne pollue pas, mais par contre çà bouffe !

En contre partie vous avez le plus écologique des engrais pour votre jardin à l'autre bout de
Il faut pourtant bien faire attention en ce moment avec l'herbe verte, fraiche et abondante du printemps : ÇA ÉCLABOUSSE dur à l'arrière ! You hou ! ! !
Un conseil: Mettez vos bottes Hein ? QUOI ?  Hein ? QUOI ?

@+ Guy

Journalisée

Il est humain de se tromper, persévérer dans l’erreur est diabolique ... en quelques mots: Errare humanum est, perseverare diabolicum...

Je fonctionne avec 1 PC, sous Windows Seven Pro.
J'utilise IE version 11.0.9600.17801 (Enfin quand çà fonctionne!) + Firefox  (Dernière version)
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 818


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: Ven. 27 Mai 2016 à 07:47:41 »

 ... mais c'est un RICHE le gars là, car ... il en a DEUX Wouaïe la HONTE ?, de LIMOUSINES ! ! !


Pas à la portée Non mais... de tout le monde ça quand même ? Pété de rires... Pété de rires... Pété de rires...


Cordialement, Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
gb87
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 247



Voir le profil WWW
« Répondre #2 le: Ven. 27 Mai 2016 à 17:34:05 »

Bonjour,  Helloooo

v'savez mon Brave, nous les péquenots de la profonde campagne Limousine, l'argent c'est pas un problème ! Pourvu que l'on ait une petite centaine de millions d'euros d'avance sous le coude pour vivre chichement tous les jours, le reste ... on s'en ... "bat les couilles du taureau" !

Alors une Limousine, deux, trois ou un troupeau, çà nous fait rien, on sait vivre "petit", on voit pas de différence. Mais on est pas toujours très heureux vous savez, car le tombereau* a bien besoin d'être révisé !

... Bô, çà tiendra bien encore une p'tite dizaine d'années, faut encore mettre quelques sous de côté pour le faire réparer ! Oui, j'ai dit : réparer ! Houba houba......
Qui croyez vous qui soit capable de nos jours de faire encore un tel engin, hein ? Pourtant on monte bien sur la Lune et on fait des paquebots énormes, ÉNORMES ! ! ! Hein ? QUOI ?

... mais un tombereau HEIN ? QUI va faire çà, à neuf Quoi ? Quoi ?



* Précision pour les profanes : le tombereau, en Limousin est la charrette que l'on met derrière les Limousines (... L'habitacle quoi !). Il n'est pas protégé des intempéries, mais son utilisation primaire est de transporter le fumier dans les champs à l'aller et de ramener les propriétaires au retour. On peut donc en déduire sur la photo que notre ami rentre à la maison... Pété de rires... Pété de rires... Pété de rires...
Et on ne parlera pas ici d'odeurs, sujet trop long à développer ici...


@+ Guy


Journalisée

Il est humain de se tromper, persévérer dans l’erreur est diabolique ... en quelques mots: Errare humanum est, perseverare diabolicum...

Je fonctionne avec 1 PC, sous Windows Seven Pro.
J'utilise IE version 11.0.9600.17801 (Enfin quand çà fonctionne!) + Firefox  (Dernière version)
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 818


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #3 le: Sam. 28 Mai 2016 à 19:59:23 »

  ... vous faites alors ? ? ? Pété de rires... Pété de rires... Pété de rires...


M'étonne pas que tout s'écroule alors ! Car "normalement", la norme actuellement est d'avoir au bas mot dans les 100 000 € de dettes en moyenne, entre les crédits, découverts, emprunts les plus divers ?
Bref, LA forme d'esclavagisme moderne que refusent de voir nos CHERS élus pour la plupart ?

Mais ? Cela ne se nommerait-il pas le BON sens ? Que d'avoir de quoi se voir venir, et de RÉPARER plutôt que changer de "tombereau" tous les six mois ? A vrai dire, j'en connais même qui mange des pâtes ou des pommes de terre toute l'année dans leur HLM, pour pouvoir acheter, au mieux, sinon louer un "tombereau" pimpant la veille de prendre le bateau pour "rentrer au bled" et pouvoir frimer tout à leur guise, sous réserve de ne pas avoir à montrer la carte grise, ou PIRE et déjà souvent vu, ne pas avoir à chercher la roue de secours, ne sachant même pas qu'il n'y en a plus, ou ne même pas savoir comment ouvrir le coffre, ne s'étant contenté que d'apprendre de suite comment ouvrir le capot, histoire de pouvoir faire voir le moteur... Comme si le moteur ou la poubelle à roulette faisait un HOMME ?

Alors curieusement "là bas" les autochtones réparent absolument tout, jusqu'au NEIMAN etc., alors que dans les pays dits "civilisés" sinon "avancés" ou "évolués", tout est devenu jetable, même l'homme qui n'est plus qu'un pion de CONsommation, pressuré comme pas possible à tous niveaux sans même s'en rendre compte et encore, avec sa participation VOLONTAIRE, toujours par le vecteur des FAUSSES valeurs, tel que le paraître, le désir de satisfaction immédiat dans l' "instantanéité" de tout y compris ce qui n'est pas urgent, des faux diplômes obtenus aux pourcentage de résultats et non à leurs justes valeurs et donc dénués de contenu, alors que ne pas savoir écrire, s'exprimer ni même simplement calculer de façon élémentaire est devenu monnaie courante ?


Alors OUI, nous pouvons le dire, la débilité et l'abrutissement humain AVANCE ! Indéniablement, bien calculés puisque tout est fait pour les asservir, aux divers noms et raisons avancés comme le confort, l'égalité, le progrès, la sécurité et tant d'autres vecteurs soigneusement mis en avant, pour exemple "le plan de carrière", mais certainement PAS le BON SENS ?


Bref, pour vous refaire un tombereau, PARTANT ! ! ! Car RIEN de droit hormis les quelques planches, que des tenons et mortaises, ayant toujours fabriqué mes tiroirs selon cette technique ancestrale et avec des fonds en DUR et non du contreplaqué, ou ayant déjà construit un escalier trois quarts tournants autoportant selon le même principe etc. ?
Mon seul souci, une forge pour le ferrage des deux roues, et avec un peu d'aide, car là pas certain de maîtriser la totalité du processus ?


Cordialement, Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
gb87
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 247



Voir le profil WWW
« Répondre #4 le: Dim. 29 Mai 2016 à 09:50:46 »

Bonjour, bonjour, Helloooo


mon petit village, avant de faire partie de la grande "Agglo de Limoges Métropole" (250 000 habitants) se situait à douze kilomètres de #Limoges par une route sinueuse ou seuls quelques privilégiés roulaient en "vouatures" automobiles. Autant dire que c'était la vraie campagne. Ma famille a intégré ce village en 1964 et c'était effectivement la campagne puisque le bourg par lui-même ne comptait pas moins de six ou sept familles d'agriculteurs (Des vrais, avec le tombereau et les Limousines !), trois forgerons, dont un exerçait aussi avec talent le métier de charron... Et aussi ... cinq bistrots !

L'histoire fait que nous sommes maintenant à sept minutes de l'entrée de la "grande ville", par une "deux fois deux voies" certes bien pratique de nos jours... Et que le bourg en question est devenu la banlieue dortoir de la même grande ville, que tous les Artisans précités ont disparus, leurs âges et la "modernité" ayant effacés toutes traces de leurs compétences...
Restent les souvenirs et c'est bien de cela que je vais vous instruire ?


Le tintamarre dans Verneuil était bien plus mélodieux qu'aujourd'hui, entre les beuglements de Limousines (... des vaches et des femmes ! Aïe, non j'ai rien dit, Madame !), des poules, coqs et autres volailles, des tombereaux en folie dévalant la rue de la Gare et que leurs maîtres n'arrivaient plus à maitriser, des trois forgerons "battant enclume" à grands coups de jurons et de sueur, et des marmots, sans ordinateur, qui jouaient dans le rue.

Telle fut ma vision lors de mon premier voyage en "terre inconnue", moi le "villot" venu se "perdre à la campagne" ! Tous ces bruits et ces "nouveautés" ont déclenchés en moi une certaine curiosité et aller me planter devant le premier forgeron connu pour voir et comprendre ce qu'il faisait, fut mon premier réflexe de gamin !

Voir faire une roue de charrette, voilà qui va en intriguer plus de quatre aujourd'hui ! Qui de nos jours sait encore faire ce travail et dans les mêmes conditions de l'époque ! La C.G.T., bien que hélas fondée à Limoges (1895), en faisant par là même la "ville rouge" par excellence :

Lien : Histoire de Limoges !

... ne mettait pas son nez dans les affaires des Artisans et ne bloquait pas bêtement tout un pays !

Car c'était un travail rude, pénible et dangereux que ferrer des roues de tombereau ou de charrette !
Il fallait compter une demi-journée de travail pour faire une roue. Le temps froid de l'époque favorisait le montage de cet ouvrage pour deux raisons principales : le bois des roues en charme se rétractait au mieux par le froid et il y avait besoin de feu pour se réchauffer ... et surtout continuer l'ouvrage.
Alors un grand brasier géant se faisait au sol pour chauffer le bandage en fer de la roue, déjà formé au préalable selon les techniques très complexes, incontournables mais réalistes de l'époque, par quatre redoutables gaillards, forgerons ou charrons eux-mêmes aux mains noires et trapues.
Le but était de faire dilater au maximum le fer pour l'ajuster sur le bois. Il était porté sur le foyer pour le monter jusque "au rouge cerise". Le bois de la roue reposait à proximité, bien à l'horizontal, sur quatre ou cinq grosses pierres bien calées et attendait son heure. Quand le maitre de forge décidait, selon des critères parfois connus de lui seul semblait-il, que l'heure était venue de cercler, un manège se mettait alors en branle.
Le jeu consistait alors de porter avec précision le bandage de fer rougi sur la roue de bois en attente et de l'ajuster rapidement et parfaitement sur celle-ci. De grandes pinces, manipulées par les gaillards sus nommés, permettaient de se saisir de cet enfer rouge pour le porter rapidement sur le bois refroidit.  
Pchhhhouuuuuuuiii, çà faisait dans un grand panache de fumée mettant le feu au bois de la roue. Et les quatre forgerons dans un silence absolu, de rentrer au plus vite en action à grands coups de masse de dix kilos, pour ajuster parfaitement le fer sur bois. Un déluge d'eau arrivait alors sur l'ensemble, et pour refroidir le fer, arrêter au plus vite l'incendie et sceller ainsi définitivement le fer sur le bois !

Du spectacle hors norme aujourd'hui !


== > Lire La Suite au prochain numéro... Copyrigth Berrand sarl ®

« Dernière édition: Dim. 29 Mai 2016 à 16:19:19 par gb87 » Journalisée

Il est humain de se tromper, persévérer dans l’erreur est diabolique ... en quelques mots: Errare humanum est, perseverare diabolicum...

Je fonctionne avec 1 PC, sous Windows Seven Pro.
J'utilise IE version 11.0.9600.17801 (Enfin quand çà fonctionne!) + Firefox  (Dernière version)
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 818


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #5 le: Dim. 29 Mai 2016 à 15:24:28 »

 ... cette enclume ? Vue son usure sur l'extrémité supérieure de la pointe ! En voilà une d'époque...


Bravo pour votre explication qui résume fort bien les étapes à franchir, et comme je vous l'avais expliqué, faire de A à Z une roue de "baraute", "berouette" ou plus simplement brouette en Fraais ne me pose pas de souci puisque l'ayant déjà réalisé par plaisir You hou ! ! ! et même passion de faire les choses comme autrefois ? D'autant que ça tourne dans les trente à quarante centimètres de diamètre seulement, facile à manipuler etc. !

Mais, dans le cas de celles ci, ce sont des roues d'un bon mètre cinquante voire parfois plus, et si créer l'objet en bois à l'ancienne ne m'effraie point, pour le cerclage, seul et vu mon état physique Quoi ?, point Non, non, NON ET NON ! ne faudra y compter Wouaïe la HONTE ? ?
Néanmoins ça me plairait bien de me relancer dans ce genre d'aventure sinon de défi, suis assez fou Ma qu'il est FOU ? pour ça ?


Cordialement, Yvanoph---

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
yvanoph
Administrator
Hero Member
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 818


Le PIRE des défauts, ne pas RECONNAÎTRE une erreur


Voir le profil WWW
« Répondre #6 le: Ven. 03 Février 2017 à 08:35:38 »

 ...numéro, concernant probablement la deuxième roue, voici une p'tite histoire qui résume bien nos deux mondes en pas cinquante ans ?


C'est un vieux #Paysan qui, ...pout pout pout..., au volant de son tout aussi vieux tracteur ... pout pout pout ... bloque toute la petite route trop étroite !


Et derrière, fulminant, WRAOUM WRAOUM, un jeune type, WRAOUM WRAOUM, qui ne cesse de piaffer, WRAOUM WRAOUM, et manifester son mécontentement, WRAOUM WRAOUM, avec de grands coups d'accélérateur...

Arrive enfin un petit bout de ligne droite assez large et sans personne en face,
WRAAAOOOOUUUUUUUMmmmmmmmmmmm,
pied au plancher en hurlant tout en montrant son capot :

« Il y a DEUX CENTS CHEVAUX, là dessous pépé ! ! ! »

Et il va si vite qu'un peu plus loin il en loupe un virage un peu serré pour ... finir dans l'étang Croah croah en dérangeant toutes les grenouilles...

...pout pout pout... le paysan arrive enfin ...pout pout pout... et passant à sa hauteur ...pout pout pout... sans s'arrêter :

« Alors, crévindiou ...pout pout pout... z'ont déjà souef les bêtes ? »

Journalisée

La théorie, c'est quand on sait tout mais qu'absolument rien ne fonctionne !

La pratique, c'est quand tout fonctionne "farpaitement" sans vraiment savoir pourquoi, ni d'ailleurs  chercher à comprendre...

Chance inouïe, ici théorie et pratique fonctionnent  !
Tags:
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2013, Simple Machines
Soutenir Yvanoph par un Don ?
Boréal - V 1.0 by Yvanoph | Sitemap
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.09 secondes avec 20 requêtes.